Le pouvoir d’achat des agents en chute libre (1)

Le point à 5 euros !

Un bon graphique vaut mieux qu’un long discours

Les données indiscutables qui suivent sont le fruit d’un travail de Force Ouvrière sur les bilans sociaux de CCI France de 2009 à 2014[1]. Elles dressent un constat accablant de la politique sociale des différents ministres qui se sont succédé (Montebourg, Macron, Sapin) et de CCI France. Sans oublier la CFDT et l’UNSA qui ont tout voté en CPN sans obtenir en contrepartie une revalorisation du point.


Montant des pertes sans tenir compte de l’inflation


Calcul en tenant compte de l’érosion monétaire due à l’inflation

Le convertisseur franc-euro[2] mesure l’érosion monétaire due à l’inflation. Il permet d’exprimer, sur la période 1901-2015, le pouvoir d’achat d’une somme en euros ou en francs d’une année donnée en une somme équivalente en euros ou en francs d’une autre année, corrigée de l’inflation observée entre les deux années.

 

Pour tous les agents c’est une perte annuelle de 3 000 € à 6 000 € par an. Pardon, pas pour tous les agents. Dans certaines régions (y compris en Île-de-France), le haut encadrement s’est auto-accordé des primes individuelles. Des primes qui s’élèvent parfois à plusieurs dizaines de milliers d’euros. On n’est jamais si bien servi que par soi-même.

Augmentation générale des salaires

Le point à 5 euros !

Constituez vos listes Force Ouvrière

 

[1] CCI France n’a toujours pas communiqué le bilan 2016 (chiffres de 2015). Les bilans sociaux paraissent “normalement” en fin d’année avec les chiffres de l’année précédente.

[2]  http://www.insee.fr/fr/service/reviser/calcul-pouvoir-achat.asp

2017-01 Niveau de vie en chue libre

Téléchargez le tract

Laisser un commentaire