FO écrit aux Présidents des CCIR

À l’attention de M…
Président de la CCI. R …

Ajaccio, le dimanche 23 février 2014.

Objet : FO-CCI. Graves manquements de la mutuelle.

Monsieur le Président,

Au 1er janvier 2014, CCI France, dans le cadre d’un contrat de prévoyance santé collective, nous a affiliés à MCCI, Mutuelle des Chambres de Commerce.

En novembre dernier, lors de réunions de présentation, par l’intermédiaire de sa représentante, la mutuelle nous a brossé un tableau très séduisant.

La réalité est toute autre.

Depuis le 1er janvier 2014, en tant que Représentants du Personnel Force Ouvrière, nous sommes sollicités tous les jours par des salariés qui sont déjà excédés par les prestations réelles.

En dehors des erreurs qui sont plus que nombreuses : défaut de radiation de l’ancienne Mutuelle, défaut d’envoi de cartes de la nouvelle mutuelle, des prélèvements sur les comptes pour l’option qui ne correspondent pas à la réalité, et il y a par-dessus tout un défaut inacceptable, c’est l’impossibilité de les joindre, défaut déjà existant bien avant le 1er janvier 2014 !

Mesdames, Messieurs, cette mutuelle a répondu à un appel d’offres, elle connaissait parfaitement le nombre d’adhérents supplémentaires au 1er janvier 2014, elle se doit donc de mettre en œuvre les moyens pour intégrer ses nouveaux adhérents.

Au nom de Force Ouvrière nous dénonçons tous ces manquements inacceptables et vous demandons instamment de transmettre nos remarques à Mr Marcon, Président de CCI France, afin qu’il intervienne immédiatement sur le sujet.

Le droit à la santé est un droit primordial, il ne peut être bafoué !

Nous vous en remercions par avance

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre considération distinguée.

Le Bureau National de FO-CCI

Laisser un commentaire