Communiqué de presse

FO-CCI a adressé à plus d’une centaine de journalistes le communiqué suivant :

Communiqué de presse

vendredi 19 septembre 2014

Lundi 22 septembre la Commission Paritaire Nationale (CPN) se réunit.

Au menu, un package de 5 accords qui s’il était adopté signifierait un véritable recul social. En particulier, en créant un nouveau motif de licenciement, l’accord mutation fournirait aux directions l’outil qui leurs permettrait de licencier à bas coût et de manière ciblée, sans avoir recours au licenciement pour suppression de poste.

Le Ministre Macron a repris à son compte les propositions du rapport de l’IGF-IGAS-CGEIET[1] et les mesures adoptées par Montebourg. Des milliers de licenciements sont annoncés et la CFDT et l’UNSA s’apprêtent à voter un nouveau motif de licenciement permettant ainsi à CCI France de réaliser les économies imposées par le ministre de l’économie Macron au nom du Pacte de Responsabilité.

FO-CCI refuse le Pacte de Responsabilité et ne compte pas participer à un quelconque « effort national » en approuvant l’accord mutation, une nouvelle dé-classification, de très nombreuses modifications / régressions portant sur des articles du Statut, un accord télétravail qui laisse tout pouvoir à l’employeur,…

FO-CCI joint sa voix à la CGT et la CGC[2] pour demander que la CFDT et l’UNSA ne votent pas ces accords.

FO-CCI appelle à la grève le lundi 22 septembre et au rassemblement à 13h00 devant CCI France (Métro Argentine, 46 Av de la Grande Armée Paris 17ème).

[1] Voir les propositions du comité de pilotage IGF-IGAS-CGEIET sur le site www.fo-cci.org

[2] Voir la pièce jointe (Appel commun CGT, CGC et FO)

Laisser un commentaire